Cover-def-gesloten_fr

« Den Herberg », une passion qui a dérapé...

En 1998, Bart Devillé a eu l’idée de déménager en France avec sa famille pour cultiver du vin. Ann Heremans, la femme de Bart, a trouvé cette aventure trop risquée pour leurs cinq enfants qui grandissaient. Ann a proposé à son mari de s'informer lors de la journée porte ouverte de Coovi à Anderlecht. Bart envisageait d' entamer le cours de vigneron jusqu’au moment qu’il rencontre par hasard une connaissance, Peter C. qui enseignait le cours de brassage. Après cette rencontre, Bart a vite changé d'avis et il s'est inscrit pour le cours de brassage au lieu du cours de vigneron. L'avantage était qu'ils pouvaient rester en Belgique et Bart pouvait brasser toute l'année. Dans le cas de la viticulture, tout dépend d’une seule récolte par an. Bart et Ann poursuivaient leurs leçons au cours de l' année.

Les expériments ont très vite pris le relais dans leur cuisine. Les premiers breuvages ont été crée dans de grandes, vieilles chaudières à soupe récupérées d' une grande cuisine. Cela leur a permis de brasser 200 litres de bière par breuvage. Les différents breuvages ont reçu un numéro ou une lettre sur la capsule. Les amis sont venus pour goûter et l’ont approuvé. . Il y a encore des amis qui se replongent dans des souvenirs et racontent "le 12 ou le 15, on ne les oublie pas ceux-là." De plus en plus de gens nous posaient la question s'il y avait moyen d' acheter nos bières.

Bart_Roxan_flesjes

En l’an 2000, ils ont acheté leur propriété actuelle à Buizingen. Depuis plusieurs années l'espace n'était pas occupé et était à l’origine destiné à un lieu de stockage pour les matériaux de la société Decodal, la société de construction du couple. Après cela, l’idée d’en faire une brasserie officielle venait petit à petit à l'esprit. Bart cherchait du matériel d’occasion pour construire sa brasserie. De quelques vieux réservoirs de refroidissement de lait, il a fait la chaudière et la cuve de filtration. Tout a été finalisé par des carreaux de mosaïque, placés par Bart et son équipe.

Home-3

Lors de la construction de la brasserie, on a également pensé à la vente de notre bière. La propriété servait autrefois de café et de salle de banquet, « de gouden lantaarn ». L’idée de faire revivre ce café était née. La réalisation du café était plus rapide que la brasserie, ce qui n'étaiat pas prévu initiellement. Le Café Den Herberg a ouvert ses portes le premier février 2007. C’est vite devenu une entreprise familiale. Bart comme brasseur, Ann et leur fils aîné Akke derrière le comptoir.

Home-4

Les premières années beaucoup de travail s’est produit manuellement, comme l' embouteillage et l' étiquetage par exemple. Mettre et sortir bouteille par bouteille manuellement de la machine de remplissage. Les étiquettes ont été collées une à une par une bobine. Plus tard, des investissements ont été faits dans une machine d’étiquetage seconde main. Les bouteilles remplis ont été placées dans des caisses d'oranges, plus tard dans des bacs neutres et encore quelques années plus tard ils avaient leurs propres bacs avec leur logo. En 2015, ils ont acheté en occasion une ligne d’embouteillage complète. Un an plus tard, deux grands réservoirs de levure qui procurent 4 breuvages.